• Español
  • Català
  • English
  • Italiano
  • Français

Nos résultats

Dans ce test pilote, nous voulions évaluer l’efficacité de la méthode AFOP dans le traitement du TOC.  Notre hypothèse était que les patients s’amélioreraient considérablement après un minimum de 3 mois et un maximum de 2 ans et demi de traitement avec la méthode AFOP.

Indice de contenidos del artículo:

Participants

Des données ont été recueillies auprès de 33 participants, 22 hommes et 11 femmes. Tous les participants avaient entre 14 et 53 ans.

Il a été demandé aux participants de fournir des informations sur la durée des traitements précédents, le début de leur TOC, ainsi que la durée de leur traitement à IPITIA (ces informations ont été confirmées par les données de notre programme de gestion des clients Salucenter).

Les participants ont été convoqués depuis notre centre IPITIA après avoir suivi un traitement de 3 mois minimum avec la méthode AFOP pour un trouble obsessionnel compulsif.

Méthode

Les données ont été recueillies au moyen d’un questionnaire d’auto-évaluation, conçu par IPITIA, que nous avons appelé « Échelle d’Auto-évaluation ».

Ce questionnaire demande des informations sur la gravité des symptômes du TOC au début du traitement à l’IPITIA (0-100 ;  » 100  » étant le plus sévère et  » 0  » n’ayant aucun symptôme, et le niveau actuel de sévérité (0-100). Le questionnaire demande également aux patients d’évaluer dans quelle mesure la méthode AFOP est différente des autres traitements du TOC sur une échelle de Likert allant de  » 1  » (complètement différent) à  » 5  » (très similaire). En outre, il est demandé aux patients s’ils avaient l’espoir d’une guérison complète de leurs symptômes de TOC (1= » Oui « , 2= » Non « ,  » Pas sûr(e) « ) et les raisons pour lesquelles ils ont choisi cette option (question ouverte).

Enfin, on demande aux patients s’ils savent quel mode de vie ils doivent mener pour surmonter le TOC (1= » Oui « , 2= » Partiellement « , 3= » Non « ).

Résultats

Un test T à mesures répétées (Repeated Measures T-Test) a été effectué pour vérifier si les participants ont montré une réduction de la sévérité des symptômes avant traitement (Niveau Antérieur) au moment de l’évaluation (Niveau Actuel).

La gravité des symptômes a diminué, passant du Niveau Antérieur (M = 86,52, SE = 12,15) au niveau actuel (M = 28,97, SE = 13,52). La réduction a été significative (M = 57,55, SE = 18,72, p < 0,0001.)

Cela signifie que les patients ont perdu en moyenne 57,55 points sur l’échelle de sévérité des symptômes, ce qui représente une amélioration significative. Les patients sont actuellement de 28,97, contre 86,52 au début du traitement.

Les participants ont estimé que la méthode AFOP était entre « très différente » et « complètement différente » des autres méthodes (M = 1,79, SE = 0,79).

 

estudio sobre la esperanza de curar el TOC

La plupart des participants avaient l’espoir d’une guérison complète (N = 28, 84,4%), 2 participants n’avaient aucun espoir (6,1%) et 3 étaient incertains (9,1%).

Les participants ont fait part des raisons suivantes pour justifier leur espoir :

  • « Je crois en mon thérapeute, en la méthode et en mes propres capacités à surmonter ce problème. »
  • « Parce qu’il y a déjà eu beaucoup de progrès et que la thérapie est très différente. »
  • « Parce que mon anxiété diminue. »
  • « Parce que l’amélioration a été très importante en peu de temps et avec le précédent psychologue, je n’ai jamais eu d’amélioration continue. »
  • « Parce que ce sont de bons professionnels, beaucoup de proximité et d’intelligence. »
  • « Parce que j’ai eu des moments sans aucune anxiété. »

Les participants qui n’étaient pas optimistes ou qui n’étaient pas sûrs ont évoqué les raisons suivantes :

  • « Parce que quand je suis bien, je pense positivement, et quand je suis mal, je pense négativement. »
  • « Je trouve cela difficile à croire. »
  • « Parce que parfois, je ressens encore de l’anxiété. »
  • « Pas du tout (à 5% oui), je pense qu’il y a toujours une certaine crainte. »
  • « Parce que 14 ans, c’est trop long et j’ai perdu tout espoir. »

 

La mayoría de las personas sabía qué tipo de estilo de vida tenía que llevar para superar el TOC (= 23, 69.7%), 8 participantes lo sabían parcialmente (24.2%), 1 no lo sabía (3%) y una persona no llegó a complementar esta pregunta.

 

¿Qué estilo de vida facilita vivir con TOC? Esto opinan las personas con trastorno obsesivo

Approfondissement

Ce sont les résultats de notre test pilote qui précède une enquête plus formelle. Nous menons actuellement une enquête interne dans laquelle nous mesurons la gravité des symptômes à l’aide d’un questionnaire structuré et validé, le STAI, au début du traitement et aussi comme mesure standardisée répétée tous les 3 mois jusqu’à la fin du traitement.

En outre, nous sommes en contact avec l’Université de Barcelone pour lancer une enquête en cours afin de vérifier la validité et l’efficacité de la méthode AFOP.

Approfondissement

Estos son los resultados de nuestra prueba piloto que viene previo a una investigación más formal. Actualmente estamos llevando a cabo una investigación interna en la cual medimos la severidad de los síntomas  con un cuestionario estructurado y validado, el STAI, al inicio del tratamiento y también como medida estandarizada repetida cada 3 meses hasta finalizar el tratamiento.

Además, estamos en contacto con la Universidad de Barcelona para iniciar una investigación continuada para comprobar la validez y eficacia del método AFOP.

En savoir plus sur la manière dont nous traitons le TOC

NOTRE MÉTHODOLOGIE

Notre propre méthode synthétise différentes branches de la psychologie pour traiter les TOC de manière plus forte. Pour en savoir plus, cliquez ici.

LIVRE SUR LE TOC

Libérer le singe, sauver la princesse, le livre pour savoir comment se libérer de ses obsessions, écrit par Damián Ruiz, directeur du centre IPITIA. Pour en savoir plus.

Thérapies de traitement du TOC adaptées à vos besoins

CONTACTA CON NOSOTROS

(+34) 935 282 353

(+34) 637 669 160

o escrí­benos con tu número de teléfono y cuándo quieres hablar y te llamamos nosotros, sin coste para ti

© Copyright 2020 | IPITIA | Institut Psicològic Internacional | www.ipitia.com | Adaptación web 2XI media
Protección de Datos | Aviso Legal | Enlaces de interés | Uso de Cookies | Trabaja con nosotros