• Español
  • Català
  • English
  • Italiano
  • Français

Types de TOC

Il y a beaucoup de publications sur les TOC, mais la plupart des gens associent encore les troubles obsessionnels au lavage des mains ou au besoin de tout ranger ou de nettoyer. Cependant, il existe de nombreux autres types de TOC qui sont autant fréquents. C’est pourquoi nous faisons cette campagne d’information sur les différents types de TOC :

TOC homosexuel

Le TOC homosexuel est l’un des troubles obsessionnels les plus fréquents. Cependant, il y a très peu de publication à ce sujet. Il est souvent diagnostiqué à tort comme une homosexualité refoulée, ce qui cause encore plus de détresse à ceux qui en souffrent. De nombreux patients sont surpris de voir qu’il y a plus de personnes atteintes de TOC homosexuels et, surtout, quand on leur explique qu’une majorité des personnes qui viennent dans notre Centre viennent pour cette raison principale. Sur cette page, nous expliquerons ce qu’est le TOC homosexuel, son origine, ses effets sur la vie d’une personne qui en souffre et comment il peut être traité.

Obsession de la propreté

L’obsession de la propreté est une peur excessive de la contamination et de la contagion. Les personnes qui en souffrent perçoivent un risque exagéré de se contaminer ou de contaminer les autres dans leur environnement. En général, il y a quelque chose qui doit être « nettoyé » ou « purifié », comme les pensées obsessionnelles liées à la pollution, aux accidents ou aux émotions indésirables telles que la colère, la haine ou la culpabilité. Ils peuvent avoir des pensées très effrayantes, comme toucher la barre du métro et attraper une maladie grave ou que, parce qu’ils ne font pas « bien ou assez » la vaisselle, un de leurs proches soit infecté et meure.

TOC de jalousie

La jalousie obsessionnelle fonctionne de la même manière que les autres TOC. Mais dans ce cas, la pensée répétitive et intrusive que la personne ne peut pas contrôler, tourne autour de l’idée obsessionnelle, souvent délirante, qu’on lui est infidèle et elle a un besoin compulsif de le prouver. La personne enquête sur les réseaux sociaux du conjoint, regarde le courrier, le/la questionne pour vérifier, prend des informations personnelles, fouille le téléphone portable, suit la personne ou relate tout comportement du couple (pourquoi il/elle s’habille bien, est heureux(se), triste, en retard, épilé(e) ou rasé(e) …) en pensant que le/la conjoint(e) a l’intention de voir un(e) amant/maîtresse ou de commettre un acte en secret.

Peur de la mort

La peur de la mort est une peur existentielle et de tous les temps. C’est une peur qui touche tous les personnes qui réfléchissent à leur présence dans ce monde. Penser à la mort indique que nous avons une conscience accrue qui nous permet de sortir de la routine et de valoriser ce que nous apportons à notre communauté ou l’empreinte que nous laissons derrière nous. Cependant, cette contemplation peut devenir un problème au moment où la peur et la réflexion sur la mort deviennent notre principale occupation de la journée. C’est ce qui se passe dans le cas de ce TOC ou trouble obsessionnel lié à la peur de la mort (également appelé phobie de la mort ou thanatophobie).

TOC du couple

Le TOC du couple est un type de trouble obsessionnel qui implique d’avoir des obsessions et/ou des doutes constants sur sa relation et sur le fait qu’on aime ou non vraiment l’autre personne. Les personnes qui ont un TOC du couple peuvent se demander si leur partenaire leur convient à long terme, si elles la trouvent vraiment attirante, si elle peut les satisfaire sexuellement et/ou si leur relation durera. Ces doutes sont non désirables et peuvent contrôler leur journée. Ils peuvent réfléchir et douter pendant des heures. Cependant, leur relation peut être très satisfaisante, c’est-à-dire que les pensées ne sont pas nécessairement générées par une mauvaise relation.

Peur de faire du mal

La peur de faire du mal est un type de TOC dans lequel les obsessions se concentrent principalement sur la peur irrationnelle de perdre le contrôle et de blesser physiquement quelqu’un, généralement les personnes les plus aimées ou les plus vulnérables. Ce genre de pensées ou d’idées récurrentes fonctionne par association à ses débuts, certaines nouvelles ou tout événement violent dont ils peuvent avoir connaissance ou dont ils peuvent être conscients les aide à s’imaginer dans cette situation. <<Et si je perdais le contrôle et que je tuais quelqu’un moi-même ? Serais-je capable de faire quelque chose comme ça ? Et si je me retrouvais dans cette situation ?…>> De cette façon, il entre dans une dynamique qui semble ne pas avoir de fin.

TOC religieux

Le TOC religieux est une peur profonde de pécher, de commettre un blasphème ou de ne pas être assez bon en tant que personne. Ils s’inquiètent également d’avoir des pensées « mauvaises » ou « impures ». Ils peuvent avoir peur de ne pas aller au paradis ou que Dieu les juge pour ce qu’ils font. Ils pensent souvent en un Dieu sévère qui les condamnera pour leur comportement et leur monde intérieur s’ils ne « croient pas assez ». Il y a aussi des gens qui ont peur d’être possédés par le diable s’ils ne se comportent pas bien ou s’ils « pèchent » trop.

TOC de la maladie

Le TOC de la maladie se caractérise par une peur obsessionnelle de contracter une maladie spécifique et même de vivre avec la conviction d’en souffrir. La peur a une fonction essentielle et fondamentale : la survie. Elle accompagne tout être humain ainsi que le reste des mammifères et est considérée comme l’une des émotions primaires et instinctives qui nous a permis de nous adapter à l’environnement. Sans peur nous mourrions. Le problème est généré lorsqu’il devient dysfonctionnel et, au lieu de nous protéger du danger, il nous rend la vie difficile, comme c’est le cas dans le Trouble Obsessionnel Compulsif de la maladie.

TOC pédophilie

Les personnes qui en sont victimes du TOC pédophilie souffrent beaucoup et précisément à cause du thème des obsessions, de la pédophilie. Elles ont du mal à aller voir un professionnel ou à parler du trouble lui-même, car souvent il est mal compris ou supposé être un faux diagnostic de pédophilie. Cependant le TOC est quelque chose de très différent, il se nourrit de peur et non de désir, rien à voir avec le fait d’être pédophile.

TOC des faux souvenirs

Le TOC de faux souvenirs est un type de TOC où les obsessions sont centrées sur la possibilité d’avoir commis un crime. Les personnes souffrant de ce type de TOC sont constamment dans le doute quant à savoir si elles ont fait quelque chose de grave, comme tuer ou violer quelqu’un. Ces pensées gagnent en puissance au fil du temps jusqu’à ce que la personne soit convaincue qu’elle l’ait fait.

CONTACTA CON NOSOTROS

(+34) 935 282 353

(+34) 637 669 160

o escrí­benos con tu número de teléfono y cuándo quieres hablar y te llamamos nosotros, sin coste para ti

© Copyright 2020 | IPITIA | Institut Psicològic Internacional | www.ipitia.com | Adaptación web 2XI media
Protección de Datos | Aviso Legal | Enlaces de interés | Uso de Cookies | Trabaja con nosotros